vendredi 1 mai 2009

Un jour qui compte

Joliment parée de naturels attraits offerts par les dieux,
Octroyés sans ambages à quelques rares élues,
Reçois ma Chère enfant les tendresses de ce père,
De celles qui ne se disent autrement qu'à l'oreille,
Ainsi je n'ai de choix que d'en coucher les mots,
Ne voulant en ce jour te priver de mon cœur,
Acrostiche d'amour créé en ton honneur.

Malgré que tu sois loin perdue en des contrées
Assure-toi sans doute de l'amour des tiens.

Feuillette les années que l'on compte en printemps,
Illustrant la beauté pour tes vingt et un ans,
L'âge où tous les désirs se voient réalisés,
Le choix de vivre libre en toute sérénité.
Envole-toi ma Belle, va jusqu'au firmament...

A ma fille Jordana pour ses 21 ans

4 commentaires:

Anonyme a dit…

Ces vers sont pétris de tendresse et sont une fort belle carte d'anniversaire, toute en pudeur et en délicatesse. J'ai aimé les relire, très bel acrostiche. Bien à Vous. FdeF

Le journal de Sandipoète a dit…

Je suis entré dans l'antre de Méphisto avec une apréhension vu son pseudo...
J'ai appris sur ces pages qu'il était un homme de bon goût qui avait une qualité qui me sied à ravir puisque comme moi, il est amoureux des mots.
J'ai aussitôt fait un lien sur mon Blog qui n'est autre que le journal du forum poétique où sa plume est en train de nous ravir.
Gérard SANDIFORT, alias Sandipoète

Le journal de Sandipoète a dit…

J'ai d'abord parcouru son Blog à la recherche de sa personnalité.
Surpris agréablement de découvrir un homme attachant qui comme moi adore jouer avec les mots, j'ai aussitôt réalisé un lien vers mon Blog qui n'est autre que le journal du forum poétique.
Forum que j'ai fondé en Avril 2005, forum dans lequel la plume de Méphisto nous enchante depuis quelques temps.
Gérard SANDIFORT, alias Sandipoète

Anonyme a dit…

Très émouvant comme toujours... El Aruk Gigi